L’Association Posturologie Internationale est une association qui a pour but de promouvoir la Posturologie, la Posturopodie et la Posturothérapie NeuroSensorielle (PNS).
Chaque année depuis 20 ans nous organisons un congrès réunissant des professionnels praticiens, cliniciens et fondamentalistes, pour faire avancer nos connaissances et les vôtres.

XXVIIème Journées Internationales de Posturologie Clinique 24-25 Janvier 2020 à Barcelone

XXVIIème Journées Internationales de Posturologie Clinique 24-25 Janvier 2020 à Barcelone Télécharger la plaquette (inscription et programme) ici.

Nouvel ouvrage à paraitre

Cet ouvrage se veut un hommage à Bernard Weber, médecin anesthésiste aux multiples facettes, dont le fil directeur a été pendant de nombreuses années. Les recherches cliniques abouties ou encore en cours et citées dans ce livre sont le fruit de réflexions communes aux chercheurs fondamentalistes et cliniciens. Posturologie : du vertige et du défaut […]

Congrès SOFMMOO 12 au 14 octobre 2018 – Paris

12ème Congrès national de la  SOFMMOO et  1er  congrès International SOFMMOO-FIMM-UEMMO du 12 au 14 octobre 2018 à Paris L’API sera représenté par son vice-président le Dr Thierry Mulliez. Samedi 13 octobre, CENTRE UNIVERSITAIRE DES SAINT-PERES 75006 Session plénière – Conférence : POSTUROLOGIE : Lombalgie commune : évaluation posturocinétique et neurostimulations manuelles (11h40 à 12h) – […]

Douleur et Analgésie · November 2018

La posturologie a-t-elle une place dans la prise en charge de syndromes douloureux chroniques ?

Association Posturologie Internationale

Dans les années 50, BARON montre que de légères modifications proprioceptives entraînent des adaptations posturales et locomotrices majeures ; ces dernières générant un cortège de pathologies sont traitées par des stimulations posturales au niveau des organes sensoriels. Suite aux travaux sur les réactions d’équilibration, GAGEY développe la notion de Système Postural Fin (SPF), organise l’examen clinique postural et crée la Posturologie . DA CUNHA décrit en 1979, le syndrome de déficience postural qui élargit le syndrome post-commotionnel en y incluant les troubles de l’axe corporel. En 1985, VILLENEUVE et collaborateurs apportent les connaissances podologiques orientées vers la posture et enrichissent les perspectives cliniques (posturo-dynamique, épine irritative d’appui plantaire, chaînes neuromusculaires, etc...) et thérapeutiques (semelles de posture) en développant la Posturopodie. En 1994, MARINO et VILLENEUVE suite à des recherches cliniques créent la Posturodontie. Cette thérapeutique posturale utilise des réactions d’orientation, à point de départ stomatognatique notamment labial et lingual par l’intermédiaire de gouttières ou de subtils collages (alph) sur les faces vestibulaires ou linguales des dents. En 1996, LEMAIRE et VILLENEUVE développent une véritable Thérapie Manuelle Informationnelle au service de l’homme debout : la Posturothérapie, à partir d’une synthèse entre les recherches fondamentales en neurosciences et les découvertes cliniques.
Association Posturologie Internationale
Association Posturologie Internationale01/04/2020 @ 13:53
Merci à Frédéric Viseux et Sylvie Villeneuve pour ce bel article!
Association Posturologie Internationale
Association Posturologie Internationale30/03/2020 @ 11:02
"Research gate has just let us know that Bernard's article on the calculation of the center of gravity has been read 400 times.

This gives weight to our new stabilometric parameters which use the position of the CoG.

This gives importance to our standardization work."

Dr Pierre-Marie Gagey

http://www.mtprehabjournal.com/journal/mtprehab/article/doi/10.17784/mtprehabjournal.2015.13.264
Association Posturologie Internationale
Association Posturologie Internationale29/01/2020 @ 9:36
Vieillissement et Maladies Chroniques par Gregory Guyot:

PRATIQUE DU PILATES ET PERSONNES âGéES

(Aide-t-il à réduire les facteurs de risque de chute?)

Les chutes sont l'un des syndromes gériatriques les plus courants. Elles sont souvent associées à des comorbidités et peuvent entraîner divers handicaps, une morbidité accrue et des coûts économiques et médicaux importants en termes de prise en charge.

Plusieurs études ont identifié des facteurs de risque de chute modifiables et non modifiables : la confiance en l'équilibre, la peur de tomber et le contrôle postural sont particulièrement liés aux troubles de l'équilibre et aux chutes. Ces facteurs peuvent limiter considérablement les activités physiques et quotidiennes ainsi que la fonction, augmentant davantage le risque de tomber et participant au cercle vicieux menant à une dépendance et une mortalité plus élevées.

Les preuves ont montré que les exercices physiques sont bénéfiques pour la prévention des chutes car ils peuvent influencer positivement les facteurs de risque modifiables. Plusieurs types d'exercices ont été étudiés, dont la méthode Pilates qui est une technique d'exercices corps-esprit basée sur six principes clés: centrage, concentration, précision, contrôle, respiration et fluidité.

Cette méthode a été présentée comme un moyen adapté et efficace de prévenir les chutes pour les personnes âgées, mais la recherche dans ce domaine reste limitée. La présente étude a donc souhaité évaluer les effets des exercices de Pilates sur les facteurs de risque de chute psychologiques (confiance en l'équilibre et peur de tomber) et sur le contrôle postural chez les femmes de plus de 60 ans.

Les auteurs ont constaté qu'un programme d'entrainement basé sur le Pilates génère des effets bénéfiques et positifs sur ces trois facteurs de risque chez les femmes âgées de plus de 60 ans.

- Cet article continue sur notre site. Vous trouverez le résumé complet et un lien vers le résumé Pubmed sur https://www.anatomie-kinesitherapie.fr/cage-thoracique/articles/systems/musculoskeletal/spine/rib-cage/pratique-du-pilates-et-personnes-agees - (Image par: balance-mf). Traduit parGregory Guyot.